Négociations

Lors de sa tournée des sites en fin d’année 2023, le DRH central s’exprimait pour rassurer les personnels et précisait à l’époque qu’il n’y aurait pas de régression sociale suite à la dénonciation de l’accord d’entreprise. Après plusieurs réunions de négociations sur 3 titres, il semble que ce soit tout l’inverse qui s’annonce...

Pièce(s) jointe(s)
Télécharger ce fichier : 30 04 24 Négociation Accord_VDef.pdf30 04 24 Négociation Accord_VDef.pdf178 kB

Nous vous proposons ci-joint un rapide aperçu de l'essentiel à retenir des discussions en central du 23 au 25 avril 2024.

Parmi les sujets :

- Intéressement

- Accord d'entreprise

- Pénibilité

- Commission de recours classification

Pièce(s) jointe(s)
Télécharger ce fichier : CR Négo 24 et 25 avril.pdfCR Négo 24 et 25 avril.pdf333 kB

 

Un accord de méthode signé le 7 février 2024 vise à structurer la conduite des négociations d’un futur accord d’entreprise (hors SIREHNA).

Les premiers thèmes négociés sont ceux de l’actuel titre 3 à savoir :

- la classification

– la rémunération

– l’évolution professionnelle

– les contrats de travail

– la formation professionnelle.

Si la Direction a dénoncé l’accord, elle repart pourtant du même texte … tout en supprimant plusieurs garanties (notamment salariales).

 

On vous dit tout sur les discussions en cours

 

Pièce(s) jointe(s)
Télécharger ce fichier : TRACT négo accord entreprise.pdfTRACT négo accord entreprise.pdf551 kB

  • 1er janvier 2024, tous les personnels ont reçu leur fiche emploi cotée.
  • 31 janvier 2024, date ultime pour déposer un recours - alors que les entretiens professionnels, instants privilégiés pour discuter de sa fiche emploi, se terminaient le 29 février….
  • 1159 dossiers déposés auprès de la Commission de Recours (partie immergée des mécontentements car beaucoup n’ont pas osé « sortir du bois » par peur de retour de bâtons, dépit ou lassitude).

 La CFE-CGC alerte sur le déroulé de cette commission (Cf pièce jointe)

Pièce(s) jointe(s)
Télécharger ce fichier : Commission de recours_v0.2.pdfCommission de recours_v0.2.pdf496 kB

Dès le 5 mars, sans même écouter la contre-proposition de l’intersyndicale (CFE-CGC, CGT et UNSA), le DRH a sifflé la fin des négociations. La CFE-CGC a lancé un vote auprès de l’ensemble de ses adhérents pour se positionner sur cet accord NAO.

Le résultat du vote est on ne peut plus clair !!!

Pièce(s) jointe(s)
Télécharger ce fichier : tract NAO non signature VF.pdftract NAO non signature VF.pdf644 kB

Lors de cette dernière réunion de négociation, la CFE-CGC avait espoir que la direction, au regard de l’inflation de 4,9% en 2023 et de la distribution de dividendes prévue aux actionnaires (50% du résultat) revoit sa copie et fasse un réel effort vis-à-vis des salariés quant à la défense de leur pouvoir d’achat et à la motivation de ces derniers.

Peine perdue !

 

Pièce(s) jointe(s)
Télécharger ce fichier : Tract NAO 2024 réu 050324 V1.pdfTract NAO 2024 réu 050324 V1.pdf784 kB

NAO 2024 : Nouvelles provocations

C’est le message que les organisations syndicales CGT, UNSA et CFE-CGC ont fait passer à la direction générale à l’issue de la réunion NAO du 28 février.

Fort de l’annonce des résultats communiqués hier, la confiance était de mise quant à des avancées fortes en terme de soutien au pouvoir d’achat et de revalorisation des salaires pour l’ensemble des personnels

Il n’en fut rien !!

 

Pièce(s) jointe(s)
Télécharger ce fichier : Tract NAO 2024 réu 28 02 vdef.pdfTract NAO 2024 réu 28 02 vdef.pdf551 kB

 Le compte n'y est pas !

C’est le message que les organisations syndicales CGT, UNSA et CFE-CGC ont unanimement fait passer à la direction générale à l’issue de la réunion NAO du 14 février.
Elles ont également condamné le nouveau discours de Naval Group qui adosse les NAO 2024 à l’inflation prévisionnelle 2024 alors que depuis que les NAO existent à Naval Group, elles ont toujours été basées sur l’inflation N-1. Naval Group souhaite, purement et simplement, supprimer l’année d’inflation 2023, soit 4,9% ! Inadmissible !!!
Elles ont également dénoncé les discours alarmistes sur les comptes 2023 alors que ceux-ci avoisinent les 250 Millions de bénéfices, que Naval Group entend en redistribuer 50% aux actionnaires et seulement 14% aux salariés !

 

L'article complet en pièce jointe...
Pièce(s) jointe(s)
Télécharger ce fichier : Tract intersyndical NAO CGT UNSA CFE  V3.pdfTract intersyndical NAO2024209 kB

NAO 2024, une première réunion de négociation s'est tenue le 14 février durant laquelle la CFE-CGC a fait valoir ses propositions.

Découvrez ci-dessous les réponses de la Direction .....

Prochaine réunion le 28 février ....

 

A suivre !

A Naval Group, à l'embauche des IC, le "classement" dans la grille de la Métallurgie n'est pas conforme à l'esprit qui prévalait depuis 15 ans !

Depuis la signature de l'Accord d'Entreprise en 2017, la direction a modifié ses règles d'embauche en particulier pour les Ingénieurs et Cadres. Ces pratiques rendent bien moins attractive Naval Group et à la veille de la nouvelle convention qui régira la Métallurgie, cette pratique n'augure rien de bon !

 

Pièce(s) jointe(s)
Télécharger ce fichier : 190522 tract plan action VF.pdf190522 tract plan action VF.pdf577 kB


Préambule : rappelons que cette négociation est liée à la nécessité de mettre en conformité notre accord d’entreprise avec la nouvelle convention collective, principalement sur les titres 3 et 4 (classification, rémunérations, temps de travail, congés et CET) conformément à l’accord de méthode signé il y a plusieurs mois.
Les 13 et 14 septembre en présence de la Direction centrale des Ressources Humaines, le sujet central étant l’évolution professionnelle mais dont les documents ne sont présentés aux négociateurs qu’en séance. Notamment sur ce point, les élus CFE-CGC restent encore sur leur faim quant aux mesures envisagées en ce sens.

 

La suite en pièce jointe, a destination exclusive des adhérents....

 

Synthèse des réunions de négociations du 11 et 12 juillet 2023

Une synthèse des réunions de négociations qui se sont tenues les 11 et 12 juillet :

- Politique autour de la pénibilité professionnelle

- Spécialité Informatique Produit et du Digital

- Référentiel Métiers V2

- Accord d'entreprise : avenant 4